Vous voulez transformer votre usine en usine du futur et vous ne savez pas par quoi commencer ? Vous êtes sur le bon article..

Analysons avant de nous jeter tête baissée. Faire un audit 4.0 est la première étape de votre transformation vers l'industrie 4.0. Vous pouvez le faire vous-même ou faire appel à Netnco. Je vais vous partager quelques conseils.

Prise de recul : contexte historique

Prenons un peu de recul pour comprendre dans quelle situation nous nous trouvons.

L'innovation est le moteur de notre industrie et cela l'a toujours été. Depuis la nuit des temps, l'Homme invente, la technique est un attribut humain, c'est dans notre nature. Nous sommes les pères et mères de la technologie.

Mais qu'est-ce qui change avec la quatrième révolution industrielle appelée Industrie 4.0 ?

Avec la quatrième révolution industrielle, les machines sont devenues plus intelligentes et étonnamment plus humaines. Dotées d'intelligence artificielle, de capacités à communiquer avec l'internet des objets et d'interfaces homme machine (IHM) toujours plus conviviales, les machines se transforment en passant d'ensembles mécaniques automatisés en compagnons de travail. Il en est de même pour les systèmes informatiques qui sont dorénavant capables de réaliser des calculs plus intelligents.

Lors des précédentes révolutions industrielles, la vapeur, l'automate et le moteur asynchrone ont permis de mécaniser des tâches jusqu'alors réalisées par la main de l'Homme et la force animale. Était ce une bonne chose ? Je pense que oui.

Pour être très pragmatique, chaque révolution industrielle a déstabilisée le marché en redistribuant les cartes. Ceux qui ont continué as-usual se sont vus challenger par des nouveaux compétiteurs et ont disparus quand ils n'ont pas réagit ; les dinosaures se sont éteints... Ainsi vont les choses.. Ce sont des cycles dont nous sommes la cause et la conséquence.

Sachant ceci, on sait combien il est important d'investir pour moderniser nos usines et les faire rentrer dans l'aire des smart-industries, il en va de leurs pérennités. 

Dans cet article, je vais vous donner quelques éléments pour commencer par le commencement, l'audit 4.0 de votre entreprise.

Objectifs d'un audit 4.0

L'objectif est de pouvoir dresser un descriptif de votre entreprise, ses forces, ses faiblesses, les Quick Wins (opportunités de gains à réaliser très rapidement) et de pouvoir calculer des retours sur investissements.

L'audit 4.0 a pour but d'identifier des leviers a activer et de permettre leurs priorisations au regard de leurs retours sur investissement. A l'issue, vous y verrez plus clair pour construire une stratégie de déploiement étape par étape.

Comment faire un audit 4.0 ? 

Jusqu'à présent, vous vous dites peut-être que je tourne autour du pot ? Vous allez penser : "Très bien, beau discours... mais par quoi commencer pour l'audit ?"

Ma réponse : "Par se présenter, par vous écouter et surtout par l'argent...". Pas que je veuille que vous me donniez votre argent sans réfléchir, non. On va commencer par regarder comment vous dépensez votre argent aujourd'hui avec l'audit. C'est le point de départ de tout audit 4.0 qui se respecte. 

Voici les étapes des audits que je mène.

  •  Première étape : je fais d'abord connaissance avec l'entreprise et les parties prenantes en salle de réunion. L'étape de casting pour le brief est primordiale pour que l'audit se passe bien. De nombreuses personnes doivent y être et mon conseil est de ne pas oublier d'inviter le DSI, le responsable de l'automatisme, la direction qualité, le contrôle de gestion et les chefs d'atelier de production qui vont être audités.
  • Deuxième étape : je communique sur l'industrie 4.0, ce que c'est, quels sont les facteurs de succès et les leviers de croissance. Il faut que la démarche soit comprise et qu'elle puisse être adoptée.
  • Troisième étape : c'est ici que l'analyse commence.  Avec le contrôleur de gestion, j'analyse rapidement la structuration des coûts de l'entreprise. Cela me permettra de définir les leviers sur lesquels on peut agir pour dégager le plus de bénéfices possibles. Je n'aurai pas le même regard dans une entreprise dont les achats de matières premières représentes 52% du CA que pour celle dans laquelle cela représente 13%. Cela va de soi, mais je peux vous assurer que cette étape est primordiale pour prioriser.
  • Quatrième étape : début de l'analyse terrain. Personnellement, j'aime suivre le flux d'information en commençant par la commande client. Je commence par là pour apprécier comment le besoin formulé par le client est transformé à toutes les étapes. Vous seriez étonnés de voir comment on peut satisfaire partiellement un client en faisant preuve de zèle et de bonne volonté. La commande est transformée en passant par différentes étapes en ordre de commande d'achat, ordre de fabrication, planning, ordonnancement etc...
  • Cinquième étape : analyse terrain. Une fois que j'ai compris comment les informations arrivent dans l'usine sur les postes de travail, j'aime suivre le flux matière en partant de la réception des matières et composants, des différents magasins ou cuves de stockage, puis je suis les process de transformation. A chaque étape, je prends le temps de me présenter et de donner la parole à chaque personne que je rencontre. Je leur demande de me montrer "comment ils reçoivent les instructions", "comment ils pilotent leurs machines ou process", "comment ils remplissent leurs documents" etc... C'est un étape d'écoute active et d'observation. Je photographie beaucoup.
  • Sixième étape : débrief en salle avec le casting de départ et les personnes du terrain que j'aurai pu rencontrer qui souhaitent participer. La transparence est un critère de réussite de l'audit 4.0. Je retourne en salle après mes quelques jours d'audit et je fais un debrief à chaud de ce que j'ai vu pour encourager la discussion. C'est le moment qui me permet de lever certains doutes, d'approfondir certaines discussions ou d'aborder les premiers Quick Wins que j'ai découverts. Au regard de l'audit et de mon emploi du temps, je donne une date de livraison estimée du rapport.
  • Septième étape : Rédaction du rapport et livraison.  

Cet audit et analyse peut prendre entre deux journée à deux semaines en fonction de la taille de l'entreprise et de sa configuration.

Vous pouvez réaliser votre audit vous même, mais pour cela je vous donne deux conseils :

  • Premier conseil : ne faite pas votre audit seul. Partez du principe que vous êtes biaisé, c'est à dire que votre regard est déformé d'une part par votre vision métier et d'autre part par votre manque d'objectivité. Auditer votre entreprise nécessitera plusieurs regards simultanés sur ce que vous découvrirez. Donc  mon conseil consiste à faire l'audit avec une personne qui n'est pas de votre service et/ou encore mieux qui ne travaille pas avec vous sur le site à auditer. Un regard neuf est une vraie richesse.
  • Second conseil : faites un rapport avec de nombreuses vidéos et photos pour illustrer vos propos, ce sera plus simple pour partager votre constat. Personnellement, j'ouvre un fil de discussion instantanée partagé avec mon mandataire dans lequel je filme et je photographie ce que je vois sur le terrain.

Quels avantages retirer de cet audit ?

Cet audit permet d'avoir une cartographie des différents flux de l'entreprise et une roadmap de déploiement avec retours sur investissements.

Lorsque je réalise ce type d'audit, je propose une stratégie au mandataire. Cette stratégie est par nature une proposition de stratégie, qui est naturellement à co-construire avec le client pour l'affiner et en faire un projet d'entreprise.

L'audit 4.0 est une clé pour donner de l'impulsion à votre entreprise, qu'attendez-vous pour vous lancer

En bref..

Chez Netnco, Guillaume Rouffiac vous accompagne dans cette démarche avec une expérience de plus de 10 ans dans l'industrie.